Daily life·Mon parcours

Rééquilibrage alimentaire, Boot Camp et perte de poids. Mon expérience.

Bonjour mes petits kinders, vous allez bien aujourd’hui ? J’espère que oui !

Anyway. Si je suis ici aujourd’hui c’est parce que je souhaitais écrire un article sur mon expérience et avis sur ma récente perte de poids. A l’heure où j’écris cet article nous sommes le 02 mai 2018, cet article est donc sorti un mois plus tard haha, et je pèse 50,4kg pour 1m68. Pour comprendre la situation et le « pourquoi du comment » j’ai pris cette décision de perdre du poids, il nous faut remonter dans le temps jusqu’en juin-juillet 2017. A cette époque j’étais montée à 60kg, je ne pouvais plus mettre mes 2 jupes préférées (les seules que j’ai) ni mes jeans (je pouvais en mettre qu’un je crois). C’était une catastrophe, j’avais pris du poids sans m’en apercevoir et une fois que, chez mes parents, j’ai pu me peser ça a été un choc. J’ai halluciné, je n’aimais pas du tout ça, je n’avais jamais pesé autant de toute ma vie ! Je savais que j’étais fixée à 54-55 depuis plusieurs années, mais une succession d’évènements a fait que j’ai pris du poids. Moi qui ait déjà d’énormes problèmes de confiance et aussi d’acceptation, je détestais encore plus mon nouveau corps.

Alors, j’ai pris une décision : perdre 10kg et redescendre à 50kg ! (à savoir : je n’ai pas pesé 50 depuis….au moins 4-5 ans ? peut-être même plus)

Aucune limite de temps. Je me suis tournée vers la méthode du Boot Camp de Valérie Orsoni (une ancienne obèse, et on ne dirait pas !). J’ai connu cette méthode par ma mère et je crois l’avoir vaguement vu sur internet aussi. Je savais que ce n’était pas un régime, il s’agit en réalité d’un rééquilibrage alimentaire. Parfait, je refusais de faire un régime, trop de mauvaises choses en découlent (faire le yoyo du poids, ne jamais pouvoir sortir du régime, se priver, mauvaise santé…). La méthode du Boot Camp permet de retrouver un équilibre alimentaire sain (et de faire du sport, normalement, mais à part la marche dès que je peux….hum) et surtout de « perdre sans jamais reprendre ». L’objectif rêvé en somme ! Et sachez que je ne me prive pas. Si j’ai envie de manger dehors, de manger malbouffe, je le ferais. Si je veux du sucré (chocolat, gâteaux), je le ferais. Mais tout en faisant ces excès je surveille quand même certaines choses, les mêmes que lorsque je fais mes courses.

Si vous êtes curieux de savoir ce que j’ai changé dans mon alimentation lisez ce qui suis. A savoir que je ne suis pas la méthode à la lettre, je l’ai fait pendant un mois je crois et ensuite je m’en suis éloignée, inspirée + je suis influencée par le bio et le naturel (pas encore trop local, sorry, mais je fais au mieux petit à petit). Je fais aussi attention aux prix et à ce que j’achète.

  • exit le lait de vache, bonjour le lait de chèvre : pourquoi ? parce que les recherches le prouvent, une fois adulte notre organisme n’a plus besoin de lait de vache. D’ailleurs, le lait de chèvre ça a le même goût (ou plutôt je ne sens plus la différence). Je remercie les grandes surfaces de s’y mettre de plus en plus, car cela me permet non seulement d’avoir les bouteilles mais aussi les yaourts !
  • nouveaux yaourts : au lait de chèvre, au lait de brebis, au lait de coco. (attention : le soja est mauvais pour la santé ! il en faut en très petite dose dans le corps, attention aux produits qui en contiennent !)
  • fromage : le fromage de chèvre à tartiner est devenu mon meilleur ami !
  • poisson, viande : comment dire que j’achète rarement du poisson ? ma faute. Concernant la viande, j’achetais uniquement des steaks frais à 5% de m.g. (je n’ai pas de congélateurs chez moi). Autant dire rarement vu les prix (en plus y en avait que 2 chaque fois). Puis très vite, j’ai arrêté d’en acheter. Tout simplement. Je sais qu’il en faut un peu, je sais, alors ce qu’il se passe c’est qu’il y a des périodes où je mange souvent dehors (et donc de la viande) et d’autres où pas du tout. Il y a un équilibre je pense.
  • céréales (petit-déj) : j’ai enfin réussi à me sevrer des chocapic (mais si j’en ai sous la main attention la cata ! et j’adore les mélanger avec du lait de chèvre). Depuis plusieurs mois je jongle avec des pétales de blé et souvent un mélange d’autre chose (chocolat, fruits secs). Je crois avoir testé quasiment tout ce qui se fait dans mon Auchan ! Toutes les marques avec des prix différents. Là en ce moment (quand j’écris, début mai) je finis un paquet de corn-flakes marque Auchan. Sinon de temps en temps j’aime bien prendre au rayon bio des paquets de faux chocapic, de riz soufflé ou de boule miel-choco.
  • céréales (sèches) : j’ai des pois cassés, des lentilles, du boulgour et un autre truc. J’en mange de temps en temps (rarement).
  • le blé : stop. Exit. Bye-bye. Haha en fait pas vraiment. La différence c’est que mes pâtes et mon riz (je mange surtout du riz) sont à base de blés complets (exception faite du vermicelle car il n’en existe qu’une seule sorte). J’essaie de faire ça aussi pour mes céréales si ce sont des pétales de blé. C’est navrant d’ailleurs, j’ai un stock de pâtes normales que du coup je ne mange pas XD Ah. Pour le pain j’essaie de le prendre le plus complet possible ou alors aux graines. Sachant que je n’en achète pas souvent.
  • pâtisseries : mon pêché mignon. J
  • farine : si vous en voulez de la « normale » (la blanche et ses dérivés) il faut prendre un certain T quelque chose, mais j’ai oublié. Moi j’utilise de la farine de sarrasin (d’ailleurs je mange des tartines de sarrasin, j’essaie de ne plus acheter de biscottes, et les rares fois où je le fais j’essaie de trouver un paquet de blé complet). Parfois je mélange avec de la maïzena.
  • fruits et légumes frais : je suis toujours une fana de bananes (mais c’est rarement la saison hélas) et de clémentines. J’aime aussi beaucoup les pommes golden. Il y a des périodes où j’en achète tout le temps, mais là je suis dans une période où…..c’est l’inverse. Quant aux légumes, j’achète régulièrement des pommes de terres (que je fais à toutes les sauces) et de la salade (mâche, iceberg). Des fois un morceau de potiron pour le faire en soupe.
  • œufs : je pourrais les prendre bio ou local, sauf que les prix ne sont pas les mêmes, alors je fais un compromis : je prends label rouge et élevées en plein air.
  • jus de fruit :  j’ai l’avantage de détester l’alcool et les boissons pétillantes, ça restreint pas mal ! Quand j’en achète (rarement) je prends généralement du multifruit, mon préféré, ou du jus d’orange ou un truc comme ça. Quand je peux je le prends bio.
  • nouveaux dans mon frigo : depuis trois mois environ j’ai découvert le rayon (l’étalage ?) bio-veggie. Une merveille ! Des faux cordons bleus, des faux steaks, des fausses saucisses de strasbourg, de la fausse bolognaise, des faux nuggets…pour ne vous citer que ce que j’achète. Pourquoi je dis « faux » ? Tout simplement car ils sont tous faits à base de légumes ! La bolognaise ce sont des aubergines grillées, les steaks sont aux « légumes du soleil », les nuggets sont un mélange de pois et autres trucs, etc… Vous devriez essayer !
  • autres : du fromage blanc au lait de chèvre, des chips de légumes, des tablettes de chocolat à minimum 70% (je crois être allée jusqu’à 90% pour le moment).

Bien évidemment, en quantité et fréquence je n’achète sûrement pas assez (c’est ce qu’on me dit, c’est sûrement vrai XD). Mais je fais attention, je ne me prive pas, et je vais très bien ^^

Grâce à cette nouvelle façon de manger, j’ai atteint mon objectif le 23 avril 2018 (50,9kg) ! Et pour le moment j’arrive à y rester. Parfois cela remonte à 51kg, mais c’est normal, cela dépend de la quantité de nourriture (et de sa qualité) et du moment où je me pèse (ah oui, forcément j’ai fini par acheter un pèse-personne).

50kg pour 1m68. Mon frère trouve que je suis maigre, mes parents et amis me trouvent bien. Sur les photos, parfois, mes jambes ressemblent à des baguettes, pourtant ce n’est pas le cas. Mon corps est un A. Depuis toujours, tous mes kilos sont accumulés dans mes cuisses et mes fesses. Bien sûr les bras et le visage se modifient aussi si vous grossissez, mais chez moi c’est le bas du corps qui a toujours été plus important. Je ne parle pas de mon ventre car il est particulier (j’ai gardé mon ventre d’enfant = dès que mon estomac est plein il est « rond »). Et j’ai toujours eu des bras minces et des os saillants (j’avoue, maintenant mes côtes apparaissent beaucoup plus facilement quand je m’étire). Mais moi je commence enfin à aimer mon corps, ou en tout cas à l’accepter (le cosplay m’aide aussi pas mal pour ça). Je commence à porter du S/36 pour la première fois de ma vie selon les marques, je peux me permettre les shorts sans qu’un bout de fesses ne sorte, je me sens plus à l’aise dans mes vêtements.

Malheureusement, qui dit perte de poids dit changement de vêtements. Jusqu’à aujourd’hui c’était parfait : je pouvais porter toutes mes fringues ! Sauf que, ce matin, j’ai remis mes deux jupes pour voir et….la cata. Elles tombent sur mes hanches. Une horreur. Et si je mets une ceinture je dois la serrer à fond et du coup ça fait un truc trop moche à la jupe à sa taille puisque je compresse à fond le tissu. Une horreur x2. Pour le moment je les ai mises de côté, à voir ce que je déciderai (attendre et les garder ? les donner ? les donner à H&M lors de l’évènement recyclage ?). M’enfin. Voilà voilà.

Je crois avoir fait le tour de la question et du sujet. Est-ce que j’ai bien donné mon avis ? Je pense, si vous savez lire 😉 So, see you next time!

(ps : 10/07/2018 – évidemment si je fais pleins d’écarts sur une semaine, genre 3 fastfoods repas + mauvais grignotage, alors forcément je reprends du poids et remonte à 54kg comme j’ai fait, mais heureusement en arrêtant de manger dehors et en essayant de ne pas trop grignoter sur une journée j’arrive à redescendre. Dimanche j’étais à 54,8kg et ce matin je suis à 52,7kg. Sur la bonne voie pour revenir à 50kg haha !)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Rééquilibrage alimentaire, Boot Camp et perte de poids. Mon expérience. »

  1. Bravo pour ta perte de poids ! 🙂 Pour les yaourts soja, je voulais te dire que depuis, des études ont montrées que que ce n’étais pas dangereux de manger des produits au soja, même quotidiennement ^^ De toute façon, le débat sur les produits au soja concernait surtout les jeunes garçons si mes souvenirs sont exacts.
    Pour la farine, je crois que c’est du T80 (=farine semi-complète) que Valérie Orsoni conseille. Ensuite, tu as T110 (complète) et T150 (farine intégrale).
    Perso je suis comme toi, quand je mange un peu trop mon poids monte à 53kg, mais il suffit que je fasse un peu plus attention quelques jours et je reviens à 51-52 kg facilement !

    J’avais loupé cet article très intéressant de ton blog, est-ce que tu l’avais partagé sur ton facebook ?

    Aimé par 1 personne

    1. Yep je l’avais publié sur Facebook 😉 Et j’ai rattrapé mon retard sur mes deux derniers articles y a deux semaines o/
      Le soja de toute façon je l’aime quasiment pas XD Ma mère le supporte pas et moi c’est limite, tout dépend de comment je le mange. (le tofu par contre…brrr)
      En ce moment je pèse 54 kg. Travaillant actuellement sur Metz je n’ai pas le même rythme de vie ni tout à fait la même alimentation. Ça ira mieux de retour chez moi et je sais que je redescendrais mon poids 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s